Semaines

Différents types d'accouchement

Accouchement assisté par ventouse

Accouchement assisté par ventouse

 

 

Comme l’accouchement est une épreuve très fatigante tant pour la parturiente que pour son bébé, il est parfois nécessaire d’y donner un coup de pouce surtout quand la phase de la poussée dure trop longtemps ou que le bébé est en difficulté.

Tout comme l’accouchement assisté par forceps, il se peut que vous soyez menée à accoucher avec l’assistance d’un médecin qui aura cette fois recours à une ventouse afin d’aider votre bébé à venir au monde.

 

 

En quoi consiste l’accouchement assisté par ventouse ?

Un accouchement assisté par ventouse consiste à entrer une ventouse obstétricale dans le vagin de la maman et de la placer sur le crâne du bébé. Cette ventouse est reliée à un tuyau lui-même relié à une pompe à pied ou automatique que le médecin actionne quand nécessaire.

C’est entre deux contractions que le médecin place la ventouse, appelée cupule, sur la tête du bébé, vide l’air à l’intérieur de la ventouse à l’aide de la pompe et tire doucement sur celle-ci pendant que la maman pousse afin de faire sortir le bébé.

La ventouse obstétricale peut également être utilisée pour tourner le bébé s’il est dans une mauvaise position. Ce type d’accouchement est différent des autres types d’accouchement, tout comme l’accouchement assisté par forceps.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’accouchement assisté par ventouse ?

Les avantages de l’accouchement assisté par ventouse

Le grand avantage de l’accouchement assisté par ventouse est bien sûr qu’il aide fortement la maman à accoucher, et surtout si celle-ci est sous péridurale et qu’elle ne ressent plus les contractions ou encore si elle est trop fatiguée pour pousser ou que son bébé a des difficultés à venir au monde.

La ventouse a aussi l’avantage de ne pas augmenter le diamètre du vagin contrairement à l’accouchement assisté par forceps qui requière une épisiotomie et une ouverture du périnée et du vagin ce qui a pour effet de créer une béance du vagin.

De plus, la ventouse est plus sécuritaire et facile à utiliser que d’autres instruments tels que les forceps.

Enfin, les risques pour le bébé sont quasi inexistants mise à part un hématome sur le cuir chevelu causé par la pression de la ventouse sur la tête du bébé.

Les inconvénients de l’accouchement assisté par ventouse

Il est parfois possible que surviennent des déchirures vaginales et anales suite à l’utilisation de la ventouse obstétricale durant l’accouchement, bien que ce type de problèmes soient moins fréquents qu’avec l’utilisation des forceps.

Enfin, il est interdit d’utiliser la ventouse pour mettre au monde d’un bébé de moins de 36 semaines car cela pourrait être dangereux pour lui.

©2017 SemainesGrossesse.com es una web de Summonpress

Forgot your details?