Semaines

Différents types d'accouchement

Accouchement naturel

 

Vous êtes sur le point d’accoucher et vous avez choisi d’accoucher de manière naturelle.

Un accouchement naturel consiste à n’avoir recours à aucun type de médicaments ou pratiques médicales.

 

 

En quoi consiste l’accouchement naturel ?

L’accouchement naturel, également appelé accouchement par voie basse ou physiologique consiste à laisser faire la nature, sans matériel médical, médicaments ou péridurale et en ne recevant que peu ou pas de soins artificiels médicaux (moniteur de surveillance du fœtus, césarienne ou épisiotomie…). Cet accouchement permet à la mère de conduire le processus de travail de l’accouchement de la façon la plus confortable pour elle.

Il s’agit de laisser agir son corps en entrant dans un état de détente extrême. Ce type d’accouchement, comme les autres types d’accouchement hormis l’accouchement par césarienne, se déroule en trois étapes qui sont la dilatation du col de l’utérus, l’expulsion c’est-à-dire la naissance du bébé et enfin la délivrance qui n’est autre que le premier contact entre la mère et son bébé.

Ainsi les muscles de l’utérus travaillent seuls pour permettre au fœtus de s’engager dans le vagin à son rythme. La parturiente, autrement dit, la femme étant en train d’accoucher peut le faire dans la position qu’elle le souhaite en adoptant la respiration et la manière de pousser qu’elle désire.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’accouchement naturel?

Les avantages de l’accouchement naturel

L’accouchement par voie basse comporte beaucoup d’avantages. Le fait d’être dans un état de détente maximale durant l’accouchement naturel permet de baisser fortement la douleur et parfois même de la faire disparaître.

Beaucoup de femmes avec une grossesse à faible risque choisissent ce moyen naturel pour éviter les complications que peuvent produire les médicaments sur elles et sur leur bébé. Les antidouleurs peuvent affecter le travail de l’accouchement en provocant, par exemple, une baisse de la pression artérielle, la réduction ou l’augmentation du rythme durant le travail d’accouchement et peuvent aussi provoquer des nausées et créer un sentiment de confusion et de manque de contrôle.

La future maman accouche tranquillement, l’accouchement n’est pas accéléré et la maman a le temps de se remettre à son rythme.

La sortie de la maternité est également souvent plus rapide après un accouchement naturel.

De plus, du fait que les moyens médicaux d’aide à l’accouchement soient restreints, les complications sont moins nombreuses.

Et enfin, puisqu’aucune position d’accouchement n’est imposée, la parturiente peut adopter la position qu’elle souhaite afin de diminuer ses douleurs.

Les inconvénients de l’accouchement naturel

Malgré l’important nombre d’avantages de l’accouchement naturel, il existe tout de même quelques inconvénients avec cette méthode d’accouchement. Puisque les antidouleurs et autres substances médicales telles que la péridurale ne sont pas utilisées, la douleur est beaucoup plus intense. De même, en cas d’apparition de complications, le matériel sera insuffisant pour y remédier puisque la plupart du temps il est peu nombreux voir même inexistant.

©2017 SemainesGrossesse.com es una web de Summonpress

Forgot your details?