Semaines

Accouchement

Différents types d'accouchement

Accoucher dans l’eau

 

C’est du fait que l’accouchement dans l’eau est quasi indolore pour la maman et également agréable pour le bébé qui vient au monde que certaines mamans choisissent cette pratique. En quoi consiste-t-elle ? Quels sont ses avantages et inconvénients ? Semaines Grossesse répond à vos questions sur l’accouchement dans l’eau.

 

En quoi consiste l’accouchement dans l’eau ?

L’accouchement dans l’eau démarre lorsque les contractions deviennent douloureuses.

La parturiente est placée dans une baignoire dont l’eau est chauffée à 37°C.

La chaleur de l’eau a un effet antalgique et relaxant. La maman est soulagée et peut adopter la position la plus appropriée pour elle afin d’accoucher.

Ne vous inquiétez pas, votre bébé ne peut pas se noyer dans l’eau car dans votre ventre il ne respire pas encore et dans l’eau il ne respire toujours pas. Il n’a pas le réflexe d’inspirer puisqu’il ne l’a jamais fait et il continu de recevoir de l’oxygène par le cordon ombilical comme s’il était encore dans votre ventre pendant quelques minutes avant de devoir respirer l’air. C’est seulement après avoir été en contact avec l’air, c’est-à-dire environ une minute après être sorti de votre ventre, qu’il respirera naturellement pour la première fois.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’accouchement?

Les avantages de l’accouchement dans l’eau

Le premier avantage de l’accouchement dans l’eau est que l’eau relaxe. En étant détendue, vous respirez plus calmement et plus profondément. Vous vous sentez portée et réchauffée ce qui a pour effet d’aider à supporter les douleurs des contractions ce qui facilite le travail. La détente que permet l’eau n’existe pas avec d’autres types d’accouchement.

De plus, l’eau a des propriétés antispasmodiques. Le fait d’être submergée dans une eau à une température de 37°C atténue la douleur. Si l’eau chaude ne suffit pas à diminuer la douleur, vous pouvez demander une péridurale mais vous devrez sortir de l’eau.

L’épisiotomie est moins nécessaire et les déchirures moins importantes pendant les accouchements dans l’eau.

Le papa, s’il y assiste, est beaucoup plus impliqué dans la naissance de son enfant.

Enfin, il n’est pas nécessaire de suivre une préparation aquatique à l’accouchement tel que l’Aquagym pour pouvoir accoucher dans l’eau, mais vous pouvez tout de même en bénéficier si vous le souhaitez.

Concernant votre bébé, sa naissance sera moins brutale puisqu’il ne passe pas directement du liquide amniotique à l’air, mais passe doucement par l’eau qui est similaire au liquide amniotique dans le ventre de sa maman.

Les inconvénients de l’accouchement dans l’eau

Il existe un risque d’infection durant l’accouchement dans l’eau venant du fait que lors de l’expulsion, la maman peut parfois déféquer, ce qui est tout à fait normal et la sage-femme doit seulement éliminer rapidement les impuretés. Mais il y a risque d’infection dès lors que ces impuretés se retrouvent dans l’eau.

De même, le fait de voir ces impuretés et de voir la sage-femme les retirer n’est pas très plaisant.

Il se peut que l’eau n’atténue pas vraiment la douleur des contractions et vous pourriez être déçue de devoir sortir de l’eau pour bénéficier d’une péridurale.

Dans le cas où des complications survenaient durant l’accouchement dans l’eau, vous devrez sortir de l’eau, comme pour les autres types d’accouchement, et poursuivre l’accouchement dans un autre environnement, ce qui peut être perturbant pour vous.

Dans certains cas, vous ne pourrez pas accoucher dans l’eau. Ce sera le cas si:

– vous êtes diabétique ou que vous souffrez d’hyper-nervosité;

– vous ressentez une trop grande fatigue durant le travail d’accouchement;

– vous êtes atteinte du SIDA, d’Hépatite B ou d’une toute autre maladie transmissible;

–  vous souffrez de pertes anormales de sang;

– si l’accouchement est prématurée;

– si votre bébé se présente dans une position compliquée;

– si votre bébé présente une anomalie fœtale trop importante;

– si votre liquide amniotique contient trop de méconium, premières selles du bébé.

Ces informations sont à titre indicatif, il vous faudra tout de même demander conseil à votre médecin afin de savoir si vous pouvez accoucher dans l’eau en toute sécurité.

 

©2017 SemainesGrossesse.com es una web de Summonpress

Forgot your details?