Accueil >> Glossaire, Signes de la grossesse, Tomber enceinte >> Symptômes de la grossesse : envie d’uriner souvent et constipation

Symptômes de la grossesse : envie d’uriner souvent et constipation

signes de la grossesse: le besoin d'uriner plus souvent et la constipation

Durant les premières semaines de votre grossesse, vous aurez probablement remarqué que vous avez besoin d’aller uriner plus fréquemment, mais également que vous êtes atteinte de constipation. Parfois, cela arrive avant même que vous ne sachiez que vous êtes enceinte. Ils font partie des tous premiers symptômes qui touchent la future maman.

Le besoin d’uriner plus souvent

Devoir se rendre plus souvent aux toilettes est une chose qu’aucune femme enceinte dans ses premières semaines de grossesse ne peut éviter. C’est un des premiers symptômes, quelque chose d’incommodant, qui surviendra dans les premières semaines de votre grossesse.

Le flux de sang dans le corps d’une femme enceinte augmente drastiquement en comparaison à quand elle ne l’était pas. Cela implique que les reins doivent traiter une plus grande quantité de liquide, provoquant ce besoin d’uriner plus fréquemment. Généralement la nuit, ce besoin augmente car au repos, le liquide qui est retenu dans vos jambes pendant la journée revient dans la circulation sanguine et finit dans la vessie.

Bien que certains aliments ou habitudes puissent vous aider à réduire ces fréquentes envie d’uriner, ces gênes sont inévitables. Elles peuvent s’apaiser légèrement au cours du second trimestre, mais elles resteront probablement présentes tout au long de votre grossesse.

La constipation

La constipation est un problème plutôt fréquent chez la femme enceinte et qui débute souvent dès les premiers mois de la grossesse. Environ la moitié des femmes enceintes rencontrent des problèmes de transit, donc de constipation pendant leur grossesse.

La constipation est accompagnée bien souvent de ballonnements et de maux de ventre dus au dysfonctionnement intestinal. En effet, l’hormone de progestérone provoque un relâchement des muscles intestinaux ce qui conduit à la diminution de l’efficacité du transit intestinal, donc une constipation. A cela s’ajoute une compression venant du grossissement de l’utérus.

Mots-clés : , , , , , , ,

Vous avez aimé cet article?
Vous souhaitez rester informée?