Semaines

Signes de la grossesse

Symptômes de la grossesse : envie d’uriner souvent et constipation

Symptômes de la grossesse: envie fréquente d'uriner et constipation

 

 

Si vous remarquez que vous avez besoin d’aller uriner plus fréquemment, mais également que vous êtes atteinte de constipation cela peut signifier que vous êtes enceinte. Parfois, cela arrive avant même que vous ne sachiez que vous êtes enceinte. Ils font partie des tous premiers symptômes de la grossesse qui touchent la future maman. Si vous avez souvent une envie pressante d’uriner et que vous êtes constipée, vous devriez faire un test de grossesse pour savoir si vous êtes enceinte.

 

Le besoin fréquent d’uriner comme symptôme de grossesse

Devoir se rendre plus souvent aux toilettes est une période par laquelle passe chaque femme enceinte dans ses premières semaines de grossesse. C’est l’un des premiers symptômes de la grossesse, bien qu’incommodant, qui surviendra dans les premières semaines de votre grossesse.

Ces envies fréquentes d’uriner en début de grossesse sont dues au fait que le flux de sang dans le corps d’une femme augmente drastiquement pendant de la grossesse. Cela implique que les reins doivent traiter une plus grande quantité de liquide, provoquant ce besoin d’uriner plus fréquemment. Ce besoin d’uriner augmente la nuit plus particulièrement, car au repos, le liquide stagné dans vos jambes tout au long de la journée revient dans la circulation sanguine et finit dans la vessie.

Il existe certaines manières de contenir les envies irrépressibles d’uriner. Tout d’abord, n’attendez pas trop longtemps avant d’aller uriner, allez-y dès que vous en ressentez l’envie. Consommez plus de liquide durant la journée et moins le soir pour ne pas avoir à aller uriner plus souvent la nuit. Limitez votre consommation de café, de thé, du chocolat et de boissons gazeuses car la caféine présente dans ces boissons augmente la fréquence des envies d’uriner. Ne réduisez sûrement pas votre consommation d’eau pendant votre grossesse, continuez de consommer 2 litres d’eau comme il est recommandé si ce n’est plus pendant la grossesse.

Bien que ces habitudes puissent vous aider à réduire ces fréquentes envies d’uriner, ces fréquents besoins d’uriner sont inévitables. L’envie d’uriner fréquemment diminuera légèrement au cours du second trimestre mais restera présente tout au long de votre grossesse. D’ailleurs l’envie plus fréquente d’uriner en fin de grossesse est l’un des symptômes marquant l’approche de l’accouchement.

Faites toutefois attention à ne pas avoir contracté une infection urinaire pendant votre grossesse. Vous reconnaîtrez l’infection urinaire par une difficulté à commencer à uriner, une sensation de brûlure à la sortie de l’urine, la sortie de l’urine en gouttes plutôt qu’en jet, la sensation de continuer d’avoir envie d’uriner juste après y avoir été, une douleur dans le bas du ventre surtout après avoir uriner et la présence de sang dans les urines.

La constipation comme symptôme de grossesse

La constipation est un symptôme de grossesse plutôt fréquent chez la femme débutant souvent dès les premiers mois de la grossesse. Environ 40% des femmes enceintes rencontrent des problèmes de transit, donc de constipation pendant leur grossesse.

La constipation est un mal banal durant la grossesse. La constipation pendant la grossesse, tout comme en temps normal, est accompagnée de ballonnements et de maux de ventre dus au dysfonctionnement intestinal. En effet, l’hormone de progestérone provoque un relâchement des muscles intestinaux ce qui conduit à la diminution de l’efficacité du transit intestinal, donc à une constipation. De plus, l’activité physique baisse considérablement pendant la grossesse, ce qui favorise le dysfonctionnement du transit.

Pour éviter ou réduire les maux de la constipation pendant la grossesse, il vous faudra revoir votre alimentation. C’est ce que votre médecin vous conseillera avant de vous prescrire un traitement si les choses ne s’arrangent pas. Vous devrez:

– Consommer plus de légumes et de fruits frais, particulièrement les fruits et légumes améliorant le transit et non irritants pour les intestins (épinards, brocolis, pommes, pruneaux, oranges, pommes de terre…). Pensez à en consommer au moins une fois par jour.

– Boire un verre d’eau fraîche dès votre lever le matin qui stimulera votre muqueuse gastrique et accélérera votre transit intestinal pendant la grossesse.

– Boire beaucoup tout au long de la journée et entre les repas (environ 2 litres par jour). Vous pouvez boire de l’eau, du lait, des jus de fruits frais, des tisanes… en faisant attention de ne pas consommer trop de caféine (présente dans le café mais aussi dans le thé…) qui augmente l’envie d’uriner pendant la grossesse.

– Consommer du pain de son et moins de pain blanc.

– Pratiquer une activité physique douce pour permettre au transit intestinal de mieux fonctionner.

Enfin ne vous retenez pas d’aller à la selle, allez-y dès que le besoin s’en fait ressentir pour ne pas favoriser la constipation pendant votre grossesse. N’hésitez pas en parler à votre médecin, il saura vous conseiller pour soulager votre constipation gestationnelle.

©2015 SemainesGrossesse.com es una web de Summonpress

Forgot your details?